Astronomie

Aphélie et le solstice

Aphélie et le solstice


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Nous venons de passer l'un des solstices et approchons de l'aphélie. Les deux événements sont proches mais pas simultanés. Il n'y a pas de raison très évidente (pour moi) pour laquelle les deux devraient coïncider ou être proches. Y a-t-il une raison moins évidente pour laquelle ils sont proches ? Si c'est le cas, l'écart se comble-t-il, augmente-t-il ou reste-t-il approximativement constant ?


Les deux ont coïncidé il y a environ 800 ans. Le solstice de décembre et la date du périhélie ont coïncidé en 1246, il y a 773 ans.

Il existe de nombreux concepts différents de ce qu'on appelle une « année ». Trois d'entre elles sont les années sidérale, tropicale et anormale. L'année sidérale mesure le temps qu'il faut à la Terre pour effectuer une orbite autour du Soleil par rapport aux étoiles lointaines.

L'année tropicale mesure le temps qu'il faut à la Terre pour passer d'un équinoxe de mars à l'autre. L'année tropicale est environ 20 minutes plus courte que l'année sidérale en raison des changements lents de l'axe de rotation de la Terre causés par la Lune et le Soleil.

L'année anormale mesure le temps qu'il faut à la Terre pour passer d'un périhélie au suivant (ou d'un aphélie au suivant). L'année anormale est d'environ 7,8 minutes de plus que l'année sidérale en raison des perturbations gravitationnelles des autres planètes, Jupiter et Vénus dominant toutes les autres. L'année tropicale est donc plus courte que l'année anormale d'environ 28 minutes. Le fait que l'année tropicale et l'année anormale aient des fréquences légèrement différentes signifie qu'il existe une fréquence de battement très lente avec une période de battement d'environ 26 000 ans.

La civilisation humaine est née il y a environ la moitié de cette période (il y a environ 12 000 ans) à la fin de la dernière glaciation (« ère glaciaire »). À cette époque, les années anormales et tropicales étaient déphasées de près de 180 degrés par rapport à ce qu'elles sont actuellement. La fin d'une glaciation se produit généralement lorsque les étés de l'hémisphère nord coïncident avec le périhélie. Cela rend les étés dans les latitudes septentrionales de courte durée mais plutôt chauds.

L'un des indicateurs clés pour savoir si les glaciations commencent ou se terminent est la température moyenne de juillet à l'extrême nord des latitudes. Lorsque le périhélie se produit quelques semaines après le solstice de juin, les étés courts mais chauds qui en résultent font fondre la neige de l'hiver précédent plutôt que de s'accumuler. La fonte qui résulte d'étés aussi courts mais chauds déclenche une rétroaction positive qui rend la fin d'une glaciation très rapide, dans un contexte géologique de "rapide".


Pour clarifier les choses,

Donc, il n'y a pas de raison particulière en mécanique orbitale ; il se trouve que nous vivons à une époque où ils sont proches les uns des autres ?

Exactement.

Ou peut être pas. La fin de la dernière glaciation, survenue il y a environ 12 000 ans, a massivement stimulé le développement humain. Le cycle était alors presque exactement à l'opposé de ce qu'il est maintenant. Il a fallu environ 10 000 ans pour que l'humanité se développe à un niveau quelque peu avancé (par exemple, le niveau de l'Empire romain), et seulement quelques milliers de plus pour se développer au stade où nous en sommes maintenant. Que l'humanité puisse survivre pendant encore 13 000 ans sans s'anéantir déterminera si cela était dû au hasard.


Le lendemain du solstice d'été il y a plus de 3 siècles nous ramène 1 500 ans en astronomie

Hier, le 21 juin 2021 à 3h32 UTC, était le solstice d'été dans l'hémisphère Nord. C'était le phénomène astronomique, l'aphélie, le jour le plus long de l'année (oh, d'environ 13 secondes environ). Il est également toujours proche du jour d'observance religieuse chrétienne d'un saint, appelé Midsummer, ou le jour de la Saint-Jean pour le Baptiste. Pour tous les autres, c'est le début clair de l'été, les vendredis d'été anticipés, les plans pour aller à la plage et tout simplement de bons divertissements en plein air et une mode estivale pour tous les sexes.

Mais les influences mystiques des planètes sur les humains sont certainement inextricables depuis l'aube de l'humanité. Ils disent que des choses étranges arrivent aux gens lorsque les planètes la nuit sont à leur maximum, comme la lune. Eh bien, trop de soleil a aussi ses effets !

Selon ce site, il y a 388 ans à ce jour dans la ville de l'hémisphère nord de Rome,

« Le 22 juin 1633, une Inquisition du Vatican a rendu un jugement sur Galileo Galilei pour ses écrits et son enseignement de la théorie de Copernic. »

Ce jour-là était une partie importante de l'affaire Galileo qui avait commencé en 1610 (23 ans avant le procès officiel de l'Inquisition du Vatical) et s'est terminée par une peine formelle d'emprisonnement ce jour-là.

Vous connaissez le Galilée. Celui que le regretté rock star poétique, Freddie Mercury, chante dans son opus, Rhapsodie bohémienne, qu'il le déclare aussi métaphoriquement comme « Figaro — magnifico ». Donc. effronté d'utiliser l'italien pour que Galilée le comprenne et l'appelle « magnifique »!

[Les paroles pertinentes de Bohemian Rhapsody]

« Gallileo, Gallileo,
Gallileo, Gallileo,
Gallileo Figaro — magnifique »

J'oserais même dire que Freddie complimentait Galileo non seulement à cause de la déclaration de Freddie et de son auto-adresse de son homosexualité en hausse, mais parce que la prétention de Galileo à la gloire était dans son défi « hérétique » à l'Église sur leur imposition de leur vision du monde de l'univers observé qui suivait l'honorable philosophe grec Aristole et l'astronome romain Ptolémée sur leur modèle géocentrique. Le modèle qui dit que la Terre est le centre de « l'univers » (et le soleil et tous les autres « corps célestes » tournaient autour de la Terre).

« Figure des corps célestes », une illustration enluminée de la conception ptolémaïque de l'Univers de « Cosmographia », par Bartolomeu Velhomade, 1568. Le texte le plus extérieur dit, « L'empire céleste, la demeure de Dieu et de tous les élus » .

Mais, peut-être aussi, le poétisme de Freddie a de multiples interprétations découlant de sa propre compréhension de son homosexualité ou, d'ailleurs, de toute personne ou de tout ce qui ne suit pas les lois culturelles ou communément religieuses ou scientifiques ou, plus simplement, les normes acceptées de les temps. Comme il est répétitif d'entendre les mêmes luttes auxquelles nous sommes encore confrontés aujourd'hui contre tout ou personne qui représente une forme de diversité.


Le NCPR fournit cette service essentiel.

Donc, pas tout à fait en prévision de cet événement, nous avons un autre événement jeudi soir, ce jeudi, nous avons l'éminent astronome David Aguilar, directeur de l'information scientifique au Harvard Smithsonian Center for Astrophysics et auteur de nombreux livres via National Geographic. Il va venir parler au Wild Center de la quête des mondes extraterrestres et de la vie extraterrestre parce que, vous savez, nous avons trouvé toutes ces planètes autour d'autres soleils.

MT: planètes semblables à la Terre.

UN D: Oui, des planètes semblables à la Terre. Il donnera donc à nouveau une conférence au Wild Center. Il a une séance de dédicaces et il écrit des livres pour enfants, donc c'est bien. Il a obtenu un livre &ldquoAlien Worlds&rdquo via National Geographic. Voilà donc ce jeudi. La séance de dédicace débutera à 18h30, une conférence à 19h00 au Wild Center. Tupper Lake est le cœur de la science des Adirondacks cette semaine et ce week-end.

Alors s'il vous plaît venez à ceux de l'Observatoire public des Adirondacks. Nous faisons vraiment des progrès et nous avons vraiment une belle installation maintenant et nous encourageons les gens à venir y jeter un coup d'œil et vous savez, et venez voir les étoiles.

Pour voir Saturne, j'étais là-bas il y a quelques semaines un vendredi soir, et une femme qui n'avait jamais vu Saturne à travers un télescope de ses propres yeux a été tellement étonnée qu'elle a dû continuer et regarder puis regarder au loin. bout du télescope pour voir si nous avions un&hellip

TD: Une diapositive, ou quelque chose là-bas. C'est incroyable si vous n'avez jamais vu une planète Jupiter ou les lunes de Jupiter ou de Saturne. Comme vous le dites&mdashit&rsquos pas une photo.

UN D: Non, et c'est réel, et c'est incroyable quelle différence cela fait de le voir de ses propres yeux. Venez nous rejoindre et profitez de ces belles journées de lumière. Nous recommencerons à faire nuit dimanche.

MT: Mais c'est la période de l'année si vous faites du camping ou quelque chose du genre et que vous restez éveillé tard et que vous vous allongez dans le sac de couchage, c'est un moment incroyable à passer.

C'est ce qu'on appelle les cheveux de Bérénice, le Coma Berenices. Dans certaines légendes arabes, cet amas d'étoiles était un étang. Et ces trois paires d'étoiles proches sont les pas de la gazelle. Parce que Léo le Lion était juste en dessous de la Grande Ourse. Le lion remua la queue et fit peur à la gazelle. Ce sont donc les trois sauts de la gazelle, alors qu'il buvait dans l'étang de Coma Berenices, puis a eu peur et a couru dans le ciel. Et ces empreintes de pas font aussi les pieds du gros ours. Donc, vous avez la queue, vous pouvez en quelque sorte trouver une jambe arrière, puis les pieds et quelque chose pour la tête.


Révolution terrestre : équinoxe, solstice, saisons, périhélie et aphélie

L'orbite de la Terre est le mouvement de la Terre autour du Soleil tous les 365,242199 jours solaires moyens. La vitesse orbitale de la Terre autour du Soleil est en moyenne d'environ 30 kilomètres par seconde ou 108 000 kilomètres par heure. Cette vitesse équivaut à parcourir l'orbite terrestre en 7 minutes et la distance de la Lune au Soleil en 4 heures.

Apparition des saisons

La trajectoire de la Terre autour du Soleil est elliptique et légèrement irrégulière en raison de l'attraction gravitationnelle de la Lune et d'autres corps célestes. Un angle constant est maintenu entre l'axe de la Terre et son plan elliptique, qui est appelé angle d'inclinaison. Comme nous le savons, l'axe de rotation de la Terre est incliné de 23,44° par rapport à l'elliptique et est toujours pointé vers les pôles célestes lorsque la Terre se déplace autour du Soleil.

Le phénomène ci-dessus donne lieu à 4 saisons.

Solstice

Le solstice fait référence aux événements lorsque la position apparente du Soleil dans le ciel atteint ses extrêmes les plus au nord ou au sud. Le solstice a lieu deux fois par an, et deux fois par an ont lieu les équinoxes. Au total, les quatre sont considérés comme commençant 4 saisons.

  • Au moment du solstice du nord, le soleil est perçu comme étant directement au-dessus des 23,44° nord connu sous le nom de tropique du Cancer.
  • De même, au solstice sud, la même chose se produit pour la latitude 23,44° sud, connue sous le nom de tropique du Capricorne.
  • Le point subsolaire traversera chaque latitude entre ces deux extrêmes exactement deux fois par an. Le point où le soleil est perçu comme étant directement au-dessus est appelé point subsolaire.
  • Le solstice du Nord a lieu les 20-21 juin et le solstice du Sud les 20-22 décembre.
  • En 2010, le solstice du Nord a eu lieu le 21 juin et le solstice du Sud le 21 décembre.
  • Au solstice du Nord, les endroits situés au cercle polaire arctique, situé à 66,56° de latitude nord, verront le Soleil juste à l'horizon à minuit. Et tous les endroits au nord du cercle polaire verront le soleil au-dessus de l'horizon pendant 24 heures. C'est appelé Soleil de minuit ou jour polaire.
  • Au solstice du Nord, situé sur le cercle antarctique, situé à 66,56° de latitude sud, le Soleil sera juste à l'horizon à midi. Et tous les endroits au sud du cercle antarctique ne seront PAS vus à n'importe quel moment de la journée. C'est ce qu'on appelle la nuit polaire.
  • Au solstice du Sud, le jour polaire se produit au pôle Sud et la nuit polaire se produit au pôle Nord.

Uttarayan & Dakshinayan

Pendant 6 mois de l'année, le Soleil semble se déplacer vers le nord. Cette migration vers le nord du Soleil semble commencer après le 22 décembre et se terminer le 21 juin, lorsque le Soleil est directement au-dessus de 23,44° Nord. En raison de cela, en Inde, nous appelons cela Uttarayan.

Après le 21 juin, pour les 6 prochains mois, le soleil semble se déplacer vers le sud et cette migration vers le sud semble se terminer, lorsque le soleil est directement au-dessus des 23,44° sud. En Inde, nous appelons cette migration apparente Dakshinayan.

Équinoxe

À l'équinoxe, le Soleil est à l'un des deux points opposés où l'équateur céleste et l'écliptique se croisent. Le soleil peut être observé verticalement au-dessus de l'équateur. L'équinoxe a lieu aux alentours du 20/21 mars et du 22/23 septembre de chaque année.

Jours et nuits les plus longs

Lorsque le soleil est au-dessus de la tête à 23,44° nord, cela s'appelle le jour le plus long de l'hémisphère nord. Ainsi, le solstice du Nord représente le jour le plus long de l'hémisphère nord et la plus petite nuit de l'hémisphère sud.

Lorsque le soleil est directement au-dessus de 23,44° au sud, cela s'appelle le jour le plus long de l'hémisphère sud. Ainsi, le solstice du Sud représente le jour le plus long de l'hémisphère sud et la plus petite nuit de l'hémisphère nord.

Périhélie et Aphélie

La Terre parcourt 939 886 400 km le long de son orbite elliptique en une seule révolution. La distance moyenne est de 150 millions de kms, mais l'orbite est elliptique et la différence est de 2,5 millions de kms. Le périhélie est le point où la Terre est la plus proche du Soleil et se produit vers le 3 janvier. La distance est de 147,5 millions de km.

L'aphélie est le point où la Terre est la plus éloignée du Soleil et se produit le 4 juillet. La distance est de 152,5 millions de Kms,

  • Périhélie : Vers le 3 janvier, la Terre est la plus proche du soleil et la distance est d'environ 147,5 millions de kilomètres. C'est ce qu'on appelle le périhélie.
  • Aphélie : Vers le 4 juillet, la terre est la plus éloignée du soleil et cela s'appelle Aphélie.

La vitesse de la Terre est la plus rapide à Périhélie et la plus lente à Aphélie (deuxième loi de Kepler). Le graphique suivant montre le solstice, les équinoxes et les hélions ensemble :


Astronomie à Grace Farms | La Lune à Aphélie

Découvrez l'orbite mensuelle de la lune et son aphélie - le point le plus éloigné du soleil - lors d'une soirée de discussion et d'observation des étoiles à Grace Farms.

Astronomie à Grace Farms encourage les visiteurs à découvrir la beauté des étoiles sur fond de ciel sombre. Avec 80 acres d'espace ouvert situé à l'une des plus hautes altitudes de New Canaan, nos programmes d'astronomie offrent des opportunités de visualisation incroyables complétées par l'expertise céleste de l'astronome Tim Haag et du directeur de l'Initiative Nature Mark Fowler.

Veuillez apporter vos jumelles. La visibilité dépend de la météo.

Rejoignez-nous pour plus de programmes d'astronomie :

jeudi 23 avril | Pluie de météores Lyrids

mardi 23 juin | Solstice d'été et constellations

Mercredi 12 août | Pluie de météores des Perséides

mercredi 4 novembre | Pluie de météores des Taurides

mardi 15 décembre | La Nouvelle Lune et les Géminides

La mission humanitaire interdisciplinaire de la Fondation Grace Farms est de poursuivre la paix à travers cinq initiatives - nature, arts, justice, communauté et foi - et Grace Farms, un site conçu par SANAA pour réunir des personnes de tous les secteurs. Notre enjeu sur le terrain est de mettre fin à l'esclavage moderne et à la violence sexiste, et de créer plus de grâce et de paix dans nos communautés locales et mondiales.


La belle astronomie du solstice d'hiver

Du néolithique à nos jours, la quantité de lumière solaire que nous voyons en une journée a eu un impact profond sur la culture humaine. Nous approchons à grands pas du solstice d'hiver pour l'hémisphère Nord, qui aura lieu le 21 décembre.

C'est la nuit la plus longue de l'année - autrefois célébrée comme “Yule” par le peuple païen d'Europe du Nord avant qu'elle ne devienne Noël.

Stonehenge et le site néolithique voisin de Durrington Walls (vers 2 500 av. J.-C.) ont chacun été construits pour être orientés pour faire face respectivement au coucher et au lever du soleil du milieu de l'hiver.

Cette focalisation sur le solstice d'hiver était une période importante marquée par des festins et peut-être des sacrifices d'animaux.

Des millénaires plus tard, les Romains ont célébré les Saturnales (jusqu'au IVe siècle après JC) - un festival au cours de la semaine du solstice d'hiver dédié au dieu Saturne, impliquant des jeux et de la gaieté.

Le dernier jour des Saturnales était appelé le “dies natalis solis invicti” (anniversaire du soleil invaincu) par les Romains, qui le célébraient en se faisant des cadeaux le 25 décembre.

L'événement païen anglo-saxon connu sous le nom de Yule battait son plein pendant le solstice d'hiver quelques siècles plus tard, devenant finalement le festival que nous connaissons maintenant sous le nom de Noël.

Mais qu'est-ce qui cause le solstice d'hiver ? Notre planète a une inclinaison axiale (de 23,4°) par rapport à son plan orbital autour du soleil, ce qui se traduit par les saisons. Les solstices d'hiver et d'été, et les équinoxes de printemps et d'automne, sont les points extrêmes de chacune de ces saisons (voir image).

En hiver, l'inclinaison de la Terre par rapport au soleil fait que la lumière du soleil s'étend sur une plus grande surface qu'en été. Cela fait également que le soleil se lève plus tard et se couche plus tôt, nous donnant moins d'heures d'ensoleillement et des températures plus froides.

Il se trouve que la direction de l'inclinaison de la Terre change avec le temps. Ces variations sont connues depuis l'époque des Grecs anciens. Hipparque, l'un des fondateurs des techniques astronomiques modernes, a écrit l'un des premiers catalogues complets d'étoiles en 129 av.

Après avoir compilé son catalogue, il a remarqué que la position des étoiles avait changé par rapport à celles des enregistrements beaucoup plus anciens, tels que le Babylonien.

Fait intéressant, les étoiles semblaient avoir changé de position de la même quantité, et il s'est rendu compte que l'emplacement du nord dans le ciel avait dû se déplacer au cours des siècles intermédiaires. Actuellement, notre nord céleste est marqué par la position de l'étoile Polaris. Mais cela n'a pas toujours été le cas.

La rotation d'un objet en rotation, comme la Terre, peut être affectée par des forces externes. Étant donné que la Terre est déjà en rotation, toute force qui lui est appliquée, telle que la gravité de la lune ou d'autres corps du système solaire, modifiera cette rotation (appelée couple).

Le résultat sur Terre s'appelle la précession des équinoxes – un phénomène qui affecte nos observations des étoiles.

Un exemple visible à plus petite échelle est montré à plusieurs reprises lors du film Inception, où la précession d'une toupie a été utilisée pour déterminer si le personnage principal était en réalité ou rêvait encore.

Pour la Terre, cette précession trace un cercle dans le ciel une fois tous les 26 000 ans (voir image ci-dessous). En 3000 avant JC, le nord céleste était l'étoile Alpha Draconis (Thuban), dans la constellation Draco. Étant donné que nous pouvons prédire ce mouvement, nous savons que dans 13 000 ans, notre étoile du nord sera Vega, dans la constellation des Lyres.

Cela affecte également le début des saisons sur la durée d'une année dans le cadre de ce cycle de 26 000 ans, et a donc des implications importantes pour quiconque tente d'attribuer une importance culturelle à un point particulier d'une saison donnée.

Le temps qu'il faut à la Terre pour orbiter autour du soleil est d'environ 365,25 jours, ce qui signifie que nous avons un jour supplémentaire tous les quatre ans.

Par comparaison, la précession des équinoxes entraîne une différence d'environ 20 minutes entre la période orbitale de la Terre lorsqu'elle est mesurée par rapport aux étoiles de fond fixes (une année sidérale) et le temps qu'il faut pour que le soleil semble revenir au même position dans le ciel chaque année (une année solaire).

À titre historique, c'est l'écart entre la durée de l'année solaire et la durée d'une année telle que définie par le calendrier julien qui a incité la conversion au calendrier grégorien actuellement utilisé.

La précession des équinoxes était connue et avait causé un décalage de quelques jours qui a incité le concile de Nicée à changer notre système de calendrier.

Sous le calendrier julien, établi à l'origine par les Romains en 46 av. J.-C., le jour du Nouvel An en Angleterre était le 25 mars, et cela était également utilisé pour définir le début de l'année fiscale.

L'adoption du calendrier grégorien en 1752 a avancé la date de l'année d'imposition de 11 jours, mais a fixé le Nouvel An au 1er janvier. Cependant, pour éviter 11 jours de pertes de recettes fiscales, le gouvernement de l'époque a fixé notre année d'imposition. pour commencer le 6 avril où il reste à ce jour.

Ainsi, étant donné qu'il y a 1440 minutes dans une journée, et une différence de 20 minutes entre les années sidérale et solaire, alors sur une période de 72 ans les dates des équinoxes (et des solstices) reculeraient dans le calendrier d'un journée complète, s'ils n'ont pas été corrigés (ce qui est le cas).

Cela signifie qu'un Romain utilisant le solstice d'hiver comme point de référence pour le moment de Noël aurait célébré Noël vers la fin de notre novembre. Encore plus loin, les bâtisseurs de Stonehenge auraient connu le solstice d'hiver en notre mois de septembre.


Astronomie Saisons Changement Météo Terre Soleil Solstice d'été Équinoxe d'automne Solstice d'hiver

Quelles sont les raisons scientifiques des états saisonniers modifiés de la Terre ? Il est de notoriété publique que les conditions météorologiques sont basées sur la distance de la Terre au soleil. Cependant, cela ne s'arrête pas avec cette connaissance de base. Ce n'est qu'une partie de "pourquoi" les saisons changent. Une autre raison est l'inclinaison axiale de 23,5 degrés. Cette inclinaison permet à la terre de rester inclinée dans la direction de l'étoile polaire ou de l'étoile polaire. Polaris est l'étoile la plus brillante au bout du manche de la « Petite Ourse » [Ursa Minor]. L'inclinaison de la Terre affecte sa rotation autour du Soleil en conjonction avec d'autres variables telles que la lune et d'autres planètes. La force magnétique du soleil et la rotation de toutes les planètes affectent la position de la Terre. Il existe quatre instances principales, notamment connues sous le nom d'équinoxe de printemps (23 septembre), de solstice d'été (21 juin), d'équinoxe d'automne (23 septembre) et de solstice d'hiver (22 décembre). Cette rotation crée des relations de cause à effet en ce qui concerne ce que nous appelons les changements climatiques et saisonniers.

Les deux points de rotation extrêmes sont appelés périhélie et aphélie. Le périhélie est le moment où la terre est la plus proche du soleil, ce qui rend le temps le plus chaud. L'aphélie est le point de rotation où la terre est la plus éloignée du soleil, ce qui rend le temps le plus froid. Le périhélie se produit pendant le solstice d'été et l'aphélie se produit pendant le solstice d'hiver. L'équinoxe représente les points de transition entre deux extrêmes [l'hiver et l'été] connus sous le nom de printemps et d'automne. Les quatre saisons provoquent des changements dans la pression atmosphérique, ce qui entraîne ce que nous comprenons comme le printemps, l'été, l'hiver et l'automne.

Chaque saison a un effet différent sur la couche atmosphérique appelée troposphère. La troposphère est le niveau de l'atmosphère qui modifie sa pression pour refléter les besoins régionaux ou les changements d'altitude. Cette couche contient l'élément précieux à la vie connu sous le nom d'eau [en vapeur]. Les couches d'atmosphère protégeant la troposphère sont appelées stratosphère, mésosphère, thermosphère et exosphère. La stratosphère, parfaite pour le vol, est plus froide en fonction de la vitesse d'un objet. Plus l'objet est élevé, plus la température de surface de cette couche est froide. La mésosphère est la couche suivante de la Terre ’s ‘ground’. Aucune vie ne peut survivre dans cette couche car la température est inférieure à 130 degrés Kelvin. Vient ensuite la thermosphère, la plus grande de toutes les couches, qui ionise le rayonnement des rayons ultraviolets. L'exosphère est la couche la plus externe de la Terre, ou c'est la coquille atmosphérique. Des parties de la mésosphère, de la thermosphère et de l'exosphère constituent l'ionosphère. Toutes les couches atmosphériques fonctionnent juxtaposées en fonction du point de rotation de la Terre. La Terre réajuste toutes les couches en fonction de l'attraction gravitationnelle de la polarité des pôles et de sa place relative en rotation par rapport à son point d'ancrage [le Soleil].

En fonction de la région ou de l'emplacement par rapport à l'équateur, le temps est créé en tant que composante compartimentale de la saison. Créant ainsi la variable espace-temps pour expliquer le résultat saisonnier de ce moment en fonction de l'emplacement de la rotation. Le météorologue [le météorologue] expliquera les résultats de la pluie, du grésil, de la neige, des nuages, du soleil, de la chaleur, de la douceur ou de toute autre condition en fonction des conditions météorologiques de ce jour [connues pour cette saison].

[*] Pour un schéma de ce contrôle

[1] Travis Metcalf & ndash Le manège saisonnier –

[2] Site Web Earth System Science Education – Earth’s Season – Oklahoma State Unniversity | NASA http://www.esse.ou.edu/fund_concepts/Fundamental_Concepts1/Solar_System/Earths_Seasons.htm#Equinoxes

[3] Phi Plait & ndash Phil Plait’s Mauvaise astronomie : idées fausses &ndash Mauvaise astronomie [Saisons] –


Aphélie

“Notre planète atteint aphélie seulement une fois par an, et l'événement tombe généralement environ 14 jours après le solstice de juin, qui marque le premier jour de l'été pour l'hémisphère nord et le premier jour de l'hiver pour l'hémisphère sud. De même, le périhélie se produit deux semaines après le solstice de décembre.” &mdash Hanneke Weitering, Espace.com, 4 juillet 2019

“Actuellement à environ 34 UA du Soleil, Pluton se rapproche encore lentement de son aphélie, le point le plus éloigné de son orbite du Soleil, où il se trouvera à près de 50 UA de notre étoile.” &mdash Alison Klesman, Astronomie, 3 avr. 2020

Le saviez-vous?

Aphélie et périhélie sont des termes gênants. Laquelle signifie qu'une planète est la plus proche du soleil et laquelle signifie qu'elle est la plus éloignée ? Une leçon d'étymologie peut vous aider à garder ces mots droits. N'oubliez pas que le “ap” de aphélie dérive d'un préfixe latin qui signifie “loin de” (le mnémonique “‘A’ pour ‘away'” peut aussi aider) péri-, d'autre part, signifie “proche.” Et comment sont aphélie et périhélie liés à la paire astronomique d'apparence similaire apogée et périgée? L'étymologie s'explique encore. Le “helion” de aphélie et périhélie est basé sur le mot grec hēlios, signifiant “soleil,” tandis que le “gee” de apogée et périgée est basé sur gaïa, ce qui signifie “terre.” La première paire décrit la distance par rapport au soleil, la seconde par rapport à la Terre.


L'importance donnée au solstice d'été a varié selon les cultures, mais la plupart reconnaissent l'événement d'une certaine manière avec des vacances, des festivals et des rituels à cette époque avec des thèmes de religion ou de fertilité. ⎗] Par exemple, en Suède, le milieu de l'été est l'une des principales vacances de l'année où le pays ferme autant que pendant Noël. Dans certaines régions, le solstice d'été est considéré comme le début de l'été et la fin du printemps. Dans d'autres conventions culturelles, le solstice est plus proche du milieu de l'été. ⎘]


Solstice est dérivé des mots latins sol (soleil) et soeur (Rester immobile).


Chaco Canyon aux heures de grande écoute


En l'honneur du solstice d'été, NM PBS (KNME-TV) rediffusera notre film primé, "The Mystery of Chaco Canyon" le jeudi 17 juin à 19h (MT).

Depuis sa sortie en 2000, le film a été diffusé plus de 10 000 fois sur 95 % des chaînes PBS à travers le pays.

Lettre annuelle du projet Solstice

Avec un grand merci pour votre intérêt et votre soutien continus, nous souhaitons partager les progrès passionnants de notre nouveau film Written on the Landscape: Mysteries Beyond Chaco Canyon, et les résultats de nos récentes recherches dans le grand Chaco World.

Pour plus de détails, veuillez consulter notre lettre annuelle en cliquant sur l'image ici, à droite.

Vous verrez notre modélisation et animation innovantes des bâtiments monumentaux du Chaco et vous ferez un voyage en profondeur dans Pueblo Bonito, un bâtiment comparable à l'architecture des temples du monde antique. Avec ces nouvelles technologies, notre film fait ressortir la complexité remarquable du Chaco World et sa vaste étendue aux quatre coins. Nous explorons l'impact stimulant des objets mésoaméricains dans l'enceinte intérieure de Bonito et apprenons des développements parallèles dans la région mésoaméricaine plus large de l'astronomie solaire et lunaire.

Dans nos récents entretiens et travaux sur le terrain, nous avons eu un aperçu de l'intensité de la vie rituelle des anciens Chacoans et des perceptions de leurs compétences à cartographier un immense terrain désertique avec leur cosmologie complexe.

Nos efforts continuent de protéger l'héritage du Chaco et de partager sa beauté et ses réalisations à travers nos films et papiers. Recherchez une rediffusion par KNME au solstice d'été de notre dernier film The Mystery of Chaco Canyon.

Votre soutien est essentiel à notre travail. Veuillez envoyer vos contributions déductibles d'impôt en cliquant ici, ou en envoyant un chèque à notre adresse ci-dessous. Vous pouvez nous suivre sur Facebook pour les dernières nouvelles sur facebook.com/solsticeproject, vous pouvez également suivre la page de notre nouveau déménagement sur facebook.com/Written-On-The-Landscape-Mysteries-Beyond-Chaco-Canyon !

Anna Sofaer
Fondateur et Président
Projet Solstice

Nos recherches se poursuivent dans le monde plus large du Chaco&hellip

Rob Weiner, John Stein et Rich Friedman à Kin Nizhoni Great House, AZ, parcourant le doctorat de Rob. recherche de thèse sur Chaco Roads.


Voir la vidéo: SOLSTICE DÉTÉ LE JOUR LE PLUS LONG (Décembre 2022).